Le néo-institutionnalisme dans l'analyse des organisations

Les sciences du politique aux États-unis. I. Histoire et paradigmes
Par Paul J. Di Maggio, Walter W. Powell
Paul J. DiMaggio et Walter W. Powell [113-154]. Cet article n'offre ni un aperçu général, ni une critique du néo-institutionnalisme dans la théorie des organisations. Il ne présente pas davantage un programme de recherches. L'objectif poursuivi est plutôt de resituer la théorie «néo-institutionnelle» des organisations qu'on présente ici, tout d'abord au sein des différents institutionnalismes contemporains, en particulier ceux qui prévalent en économie et en science politique, et, dans un second temps, au sein de la sociologie et des études sur les organisations. Les auteurs se réfèrent tout à la fois au «vieil» institutionnalisme et à certains développements indépendants mais convergents de la théorie sociologique. Ils concluent en passant en revue plusieurs questions-clefs de l'analyse institutionnelle.
Voir l'article sur Persée