L'analyse économique des choix électoraux (I)

Les sciences du politique aux États-unis. I. Histoire et paradigmes
Par Patrick Lehingue
L'analyse économique des choix électoraux ou comment choisir d'économiser l'analyse. Patrick Lehingue [88-112]. Cet article se propose de situer «l'analyse économique des choix électoraux» dans l'espace disciplinaire où elle a pris naissance, à savoir la science économique américaine des années soixante et soixante-dix. A cette époque, un certain nombre d'économistes (Downs, Tullock, Buchanan, Becker) se saisissent du politique pour conforter la position d'imperial science de leur spécialité dans le champ des sciences sociales. Refusant de dissocier «individualisme» politique, méthodologique et sociologique» (Schumpeter), ces économistes des choix rationnels procèdent à un simple transfert de paradigme. Cette exportation «sauvage» pose une double question : celle des termes de l'échange entre disciplines et celle du réalisme de leurs axiomes et hypothèses de travail.
Voir l'article sur Persée