La République et le coup d'État. Les crises de la IIIe République et la hantise du 18 Brumaire

Varia
Par Pierre Serna
Pierre Serna [131-154]. Comment écrire l'histoire des 18 et 19 Brumaire ? Comment inscrire l'histoire du coup d'État, dans la crise politique du Directoire trop souvent interprétée de façon téléologique, entre la fin de Robespierre et l'avènement de Bonaparte ? A. Aulard, premier professeur d'histoire de la Révolution française en Sorbonne va, entre 1885 et 1920, apporter plusieurs réponses, parfois étonnantes, selon qu'il écrit dans des revues, livres ou journaux... Dans une première période (1885-1914), le coup d'État est perçu dans sa dimension «républicaine». Mais le bouleversement de la première guerre mondiale, la révolution bolchevique et la montée du fascisme en Italie, transforment radicalement sa façon de percevoir le 19 Brumaire, dont le caractère césarien et violent s'impose et change même sa manière d'écrire l'histoire de la fin du XVIIIe siècle, confrontée à la crise des années 20.
Voir l'article sur Persée