Ce que les sondages font à l'opinion publique

Varia
Par Loïc Blondiaux
Loïc Blondiaux [117-136]. Cet article se propose de revisiter la controverse récurrente autour des sondages et de l'opinion qui traverse les sciences sociales et divise en particulier la science politique. Il commence par recenser les principales critiques adressées aux sondages d'opinion dans la sociologie et la science politique française et anglo-saxonne. Il tente ensuite de reconstituer une brève histoire des usages du concept d'opinion dans le discours savant. La conclusion de ce double inventaire apparaît sans ambiguïté : les sondages ne mesurent pas l'opinion publique au sens où les sciences sociales et le discours politique savant entendent habituellement cette notion. La troisième et dernière partie discute plusieurs hypothèses susceptibles de rendre compte de l'extraordinaire réussite de cette étrange mesure de l'opinion publique.
Voir l'article sur Persée