La chaotique formation des Verts français à la profession politique (1984-1994)

Entrées en politique. Apprentissages et savoir-faire
Par Bruno Villalba
Bruno Villalba [149-170]. En s'ancrant progressivement dans le champ politique, les Verts se trouvent confrontés à la nécessité de professionnaliser la formation de leur personnel politique. L'analyse des orientations générales, des contenus, des techniques et des pratiques de leur formation fait apparaître qu'elle répond aux exigences théoriques d'une vison idéale de la profession politique. En effet, le postulat identitaire des Verts du refus de toute forme d'autonomie et de professionnalisation politiques oriente et enferme la formation dans une vision technicienne du métier politique. Obligée de gérer les tensions issues de la confrontation de ce postulat et des contraintes de l'exercice du mandat électif, la formation peine à trouver ses marques. Le personnel politique Vert se trouve alors contraint d'élaborer lui-même ses propres savoirs.
Voir l'article sur Persée