L'invention du député. Réunions parlementaires et spécialisation de l'activité politique au XIXe siècle

Entrées en politique. Apprentissages et savoir-faire
Par Jean Joana
Jean Joana [23-41]. Les catégories weberiennes de «notables» et de «professionnels de la politique» présentent les premiers comme des dilletantes, disposant spontanément des ressources et des savoir-faire nécessaires à l'activité politique. L'analyse des représentations et des pratiques mobilisées par le personnel notabiliaire qui siège dans les chambres de 1815 à 1877 permet de remettre en cause cette perspective. L'apparition des réunions de députés, regroupements d'élus qui préfigurent les futurs groupes parlementaires, met en évidence une authentique spécialisation de l'activité déployée par ce personnel, non seulement autour d'intérêts et d'enjeux spécifiques, mais aussi sur la base de compétences et de savoir-faire particuliers. La multiplication des réunions durant cette période témoigne de l'effet qu'exerce l'institution parlementaire sur la formalisation des rôles constitutifs du métier de député et sur la professionnalisation de l'activité politique.
Voir l'article sur Persée