Fragment de mémoire. Le musée historique allemand de Berlin

Allemagnes, année zéro
Par Véronique Charléty
Fragment de mémoire. Le musée historique allemand de Berlin. Véronique Charléty [133-1551. Se pencher sur le Musée historique allemand de Berlin, c'est suivre les méandres de la mémoire allemande. C'est s'interroger sur le rôle du musée d'histoire comme cadre servant la mémoire collective. Dans le musée de Berlin, le choix des objets et des supports ordonnés autour d'un axe temporel et spatial, doit concourir à souligner la permanence d'une mémoire en voie de recomposition. Le musée réunit, en effet, le temps et l'espace, autrement dit, les deux dimensions majeures de la mémoire sociale. Les multiples controverses autour de l'existence et du contenu du musée viennent illustrer les relations difficiles que les Allemands entretiennent encore avec leur passé. C'est de cette difficulté à tracer les contours de l'histoire allemande qu'il est question ici. La mémoire historique reste une source de conflits car l'histoire joue un rôle déterminant dans la formulation d'un nouveau langage commun, le langage d'une identité nationale, avant tout culturelle, dans l'Allemagne contemporaine.
Voir l'article sur Persée