Une partie inégale. Les interventions publiques des parents d'élèves

Parler en public (2). Dispositifs contemporains - coordonné par Dominique Cardon, Jean-Philippe Heurtin, Cyril Lemieux
Par Yves Dutercq
Yves Dutercq [124 -135] Les délégués et représentants des parents d'élèves éprouvent les plus grandes difficultés pour traduire leurs attentes et les attentes de leurs mandants lors des réunions institutionnelles organisées dans les établissements scolaires. Quelle que soit la pertinence ou la légitimité de ces demandes, elles se trouvent presque automatiquement dévalorisées par les contraintes qui pèsent sur des réunions publiques, qu'ils ne maîtrisent pas : demander la parole, respecter son tour, parler à propos, user d'une langue correcte et compréhensible, fournir des preuves, etc. Cet état des choses crée chez les parents d'élèves une forte frustration et les amène à représenter les demandes sous des formes perverties (mise en cause, violence, ragot, etc.). Ce phénomène entrave gravement le fonctionnement des établissements scolaires qui requiert de plus en plus la participation des parents «usagers» et la prise en compte de leurs attentes.
Voir l'article sur Persée