Fondements disciplinaires de l'anthropologie française au XIXe siècle. Perspectives historiographiques

Frontières disciplinaires
Par Claude Blanckaert
Fondements disciplinaires de l'anthropologie française au XIXe siècle. Perspectives historiographiques. Claude Blanckaert [31-54]. On confond souvent la notion de discipline scientifique avec son objet d'étude contemporain comme si une grande pensée organisatrice préludait à son émergence et à son accomplissement. Or la science a changé d'objets et d'enjeux et n'apparaît jamais, d'un point de vue sociologique et historique, sans paradigmes régulateurs ni institutions spécialisées. En partant d'une analyse fonctionnelle du concept d'institution, cet article montre que l'anthropologie française ne commence pas avec l'école durkheimienne du début du XXe siècle, ainsi que l'affirme l'histoire officielle de la discipline. Il propose un modèle alternatif fondé sur la prégnance de l'histoire naturelle de l'homme et la construction disciplinaire de l'ethnologie tout au long du XIXe siècle.
Voir l'article sur Persée