J. Fontaine, C. Le Bart, dir., Le métier d'élu local

Lectures
Par Alain Faure
Communiquer en acte. Prescriptions de rôle et exercice quotidien du métier politique. Jean-Louis Briquet [16-26]. L'attention portée aux conditions effectives d'exercice du métier politique plutôt qu'aux logiques sociales de la professionnalisation politique conduit à interpréter les pratiques quotidiennes des élus (rencontres avec les porte-parole des groupes, discours officiels, activités partisanes...) comme autant de circonstances à travers lesquelles ceux-ci se voient prescrire et intériorisent leur rôle. Dans cette perspective interactionniste, les élus n'apparaissent pas seulement comme devant répondre à des attentes matérielles de la part de leurs publics, mais à des attentes symboliques par rapport auxquelles tout manquement entraînerait une perte de reconnaissance et de légitimité. L'aspect contradictoire de ces attentes, moins qu'une contrainte, est peut-être, en fin de compte, ce qui assure aux élus une marge de jeu par rapport à ces prescriptions de rôles.
Voir l'article sur Persée