Paroles publiques et figures du public en France dans la première partie du XVIIe siècle

Parler en public
Par Hélène Merlin
Paroles publiques et figures du public en France dans la première partie du XVTIe siècle. Hélène Merlin. [51-66] Le XVIIe siècle voit en France se consolider la structure absolutiste du pouvoir dont R. Koselleck a montré qu'elle repose sur la scission du public et du particulier. Les Belles Lettres, activité publique du particulier, se trouvent en position de perturber ce partage rationnel : en publiant le particulier, en projetant le public dans des représentations variées, l'activité 'littéraire» se détache et de la sphère privée et de la sphère publique mais de façon contemporaine à leur scission même, c'est-à-dire en l'accompagnant et en la travaillant, pour produire une figure du public qui tient à la fois de la nouvelle configuration socio-politique et de l'ancien modèle du corps politique.
Voir l'article sur Persée