Les élections consulaires. Histoire politique et état des lieux

Patrons. Représentation des intérêts et usages d'une représentation
Par Dominique Andolfatto
Les élections consulaires. Histoire politique et état des lieux. Dominique Andolfatto. [25-431. Les élections consulaires, celle des membres des tribunaux et des chambres de commerce, intéressent tous les trois ans plus d'un million et demi de chefs d'entreprise. Le système électoral est relativement complexe et le fruit d'une longue d'histoire qui emprunte ses séquences tant à celle de la démocratie et des suffrages politiques qu'aux débats relatifs à la représentation des intérêts socio-économiques. Ces derniers opposent cycliquement «gros» et «petits» patrons... même si, dans la pratique, les chambres de commerce n'apparaissent pas traversées par ce clivage social. Le talon d'Achille du système consulaire tient avant tout dans l'abstention massive des électeurs qui conduit à poser invariablement la question de sa représentativité effective.
Voir l'article sur Persée