Les territoires du politique. Sur les usages festifs de l'espace parisien à la fin du XIXe siècle

Représentations de Paris
Par Olivier Ihl
Les territoires du politique. Sur les usages festifs de l'espace parisien à la fin du XLXe siècle. Olivier Ihl [15-32]. L'examen du rôle tenu par Paris dans le système festif républicain permet de saisir l'incidence des représentations territoriales dans le processus de construction de la citoyenneté. Il en dévoile surtout les coordonnées symboliques : au travers des pratiques festives initiées par les autorités, Paris se vit assignée un mode de centralité original, fondée sur la dissociation fonctionnelle du dispositif empirique de la ville et du support imaginaire de la capitale. Une dissociation qui a abouti à déterritorialiser le sentiment d'appartenance à la nation, en suscitant des formes de connivences et de sociabilité affranchies des logiques traditionnelles de l'univers communautaire.
Voir l'article sur Persée