La conférence de presse. Les transactions entre syndicalistes et journalistes sociaux

L'activité journalistique
Par Sandrine Lévêque
La conférence de presse. Les transactions entre syndicalistes et journalistes sociaux. Sandrine Lévêque. [120-134] L'importation du dispositif de la conférence de presse dans l'univers de relations qu'entretiennent journalistes sociaux et porte-parole syndicaux a permis à ces participants, de manière transactionnelle, de redéfinir leur place respective, leur rôle et la forme légitime de leur relation. Leurs transactions, autrefois appuyés par des liens de proximités militantes qui n'exigeaient pas une telle formalisation, se sont transformées avec la modification des espaces journalistiques et syndicaux. Pourtant, la lecture ethnographique du déroulement d'une conférence de presse de la CGT montre qu'elle est le cadre d'un ensemble d'activités qui déborde le jeu des déclarations et des questions/réponses. La conférence de presse est, en effet, le théâtre d'un ensemble d'interactions au cours desquelles les journalistes tendent à réaffirmer par des mécanismes spécifiques leur position d'indépendance, tout en recréant, un lieu de convivialité où ils réinvestissent des relations plus personnelles, indispensable à leur commerce.
Voir l'article sur Persée