Le ministre, les affaires et son portefeuille

Causes entendues - Les conditions de mobilisation (2)
Par Guillaume Courty
Le ministre, les affaires et son portefeuille. Guillaume Courty. [51-78]. Comment et par qui sont entendues les causes catégorielles plaidées par des porte-parole d'intérêts économiques ? Répondre à cette question implique de comprendre comment le titulaire du portefeuille des travaux publics évite que sa gestion ne devienne une affaire dans le champ politique. Il doit alors maintenir la distance avec les intérêts qu'il représente, d'une part, en démontrant que son intérêt pour ces intérêts particuliers ne s'explique que par sa vocation d'homme politique et, d'autre part, en utilisant son cabinet, instrument de perception dont les membres sont l'incarnation de ce jugement désintéressé.
Voir l'article sur Persée